153727

27/01/2018

Lenín Moreno, combien ça coûte de vivre aux Pâquis?

1*1Q5ayBZpqqHT5y5TQBopbQ.jpegUn article en espagnol du "Medium FOCUS Ecuador," très  intéressant et qui présente une Cité de Calvin vue d'ailleurs et de s'interroger combien faut-il pour vivre à Genève et avec quels moyens l'ex-vice-président Lenín Moreno, actuellement président de l'Equateur,  et qui s'appelle en réalité, Lenin Voltaire Moreno Garcés, pouvait-il s'offrir une telle ville, considérée être la plus chère au monde ? Contrairement à Angelina Jolie qui paie elle-même son voyage et son hébergement en sa qualité d'ambassadrice de bonne volonté auprès des Nations Unies , Moreno a vécu sur les fonds publics souligne le media sur un ton un brin sarcastique.

Vivre à Genève est un luxe que tout le monde ne peut pas  s'offrir, ville même plus onéreuse que New York qui vient juste après elle. Au minimum, selon une étude d'UBS datant de  septembre 2015,  3500 USD pour arriver à vivre sans compter encore le loyer auquel il faut rajouter 2400 dollars de plus, soit un total de presque 6000 dollars pour habiter cette magnifique ville considérée comme ville de la paix, siège de l'ONU et de la Croix-Rouge internationale. Une ville très à la mode en Equateur et pas à cause du nombre d'Equatoriens qui l'ont visitée. Moreno pouvait enfin comme envoyé spécial auprès du secrétaire général Ban Ki-Moon,  trouver un rôle à sa hauteur et s'occuper de la cause des handicapés ce qui lui permettra de vivre 3 ans à Genève, dès décembre 2013. 

0*GxqgGly5fJafuHcg.jpgLa vie était si coûteuse qu'il a donné du travail à sa fille et à des amis, tous ensemble, ils allaient forcément  s'en sortir. Certains amis comme Correa ont même dû admettre que l'un dans l'autre, leurs dépenses à tous valaient celles d'une ambassade de l'Equateur,  à l'étranger. Mais pour les esprits chagrins,  il fallait plutôt s'enorgueillir d'avoir une telle représentation à l'étranger, avec un délégué à l'ONU d'un tel niveau et que "1000 millions d'handicapés" tenaient enfin-là leur ambassade.

Ce qui chicane un peu, c'est le manque de transparence et de se demander mais combien ça coûte exactement à l'Etat équatorien  d'avoir Moreno à Genève ? Et finalement s'il est fonctionnaire de l'ONU pourquoi recevoir de l'argent de l'Equateur  et qui ne paie pas d'impôt de surcroît ? Certains parlent de détournement de fonds. Mais voilà, il n'est pas tout seul, il y a aussi la fille qui reçoit un salaire de l'Etat équatorien employée par la chancellerie, parachutée trois mois après l'arrivée de Papa comme conseillère des services extérieurs auprès de la représentation  permanente près des Nations Unies et pour la modique somme de 7000 USD. Puis ce sont d'autres amis qui viennent travailler à Genève.

Genève,  la carissime.  Pour habiter dans un humble huit pièces aux Pâquis, transformé en ambassade et dont vous aurez droit à la visite en personne par celui qui allait devenir  Président de l'Equateur, en mai 2017, il  fallait bien se serrer les coudes et se mettre à plusieurs pour payer les factures et à l'ex-vice-président de  conclure que "là où on vit avec sa famille, il faut un palace."

Vous aurez tous compris que dans la façon de vivre de Lenin Voltaire Moreno Garcés, il y a plus de Voltaire que de Lenin.

 

https://www.youtube.com/watch?v=0-spL5jiPHE


 

On a la certitude que beaucoup d'Equatoriens connaissent bien notre ville et les Pâquis surtout leur président ayant habité, la rue Jean-Antoine-Gautier, 1 pendant trois ans. Alors chers Lecteurs,  pour nos amis Equatoriens qui seront nombreux à nous lire, je vous laisserai le soin de leur décrire notre joyeux quartier genevois et un petit effort en espagnol serait sympathique.

 

La suite de l'article Medium FOCUS Ecuador en espagnol

 

 

09:18 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

Commentaires

El Pâquis es la Otra Ginebra por antonomasia, el barrio de los bares, la prostitución y los hoteles. Comercio carnal y de estupefacientes frente a las finanzas y el comercio de materias primas. Los hoteles atraen una población flotante, emplazada - lago de por medio- frente a la burguesía enraizada de la margen izquierda. Los del borde del lago reciben a un turismo de lujo y ejecutivos de grandes compañías. Las Naciones Unidas y otros organismos internacionales como la OMC o la Cruz Roja son una fuente destacada de clientes de los hoteles del Pâquis. Aunque en las reuniones los delegados nacionales están sujetos a un mismo protocolo, sus alojamientos reflejan la diferencia de sus países de origen. Según se alejan del lago para adentrarse en el Pâquis, los hoteles pierden estrellas, reciben a delegados de países de menor renta per capita, hasta alcanzar la calle de Berna donde los delegados de los PMA (los 50 países menos adelantados según la clasificación de la ONU) comparten la calle - cuando no los establecimientos- con meretrices y camellos.

Écrit par : carnal | 27/01/2018

Conocza el Barrio les Paquis

https://www.youtube.com/watch?v=l3bXOz06UHI

Écrit par : barrioPaquis | 27/01/2018

Ahh mais tout ça, on ne le dit pas dans les gros médias. Quel corrompu !

Écrit par : Anonyme | 28/01/2018

Il se sentait bien aux Pâquis, au milieu des dealers et des prostituées celui qui dealera plus tard l'Equateur aux mains des multinationales en se vendant comme une prostituée, il a emmené un peu de l'ambiance interlope des Pâquis en Equateur.

Écrit par : carnal | 28/01/2018

Tout dépend si vous consommer ou non de la drogue, vu le quartier ça peut vous tuer très vite et vous couter le lard du chat! En dehors de la mafia japonaise on doit avoir toutes les autres mafias du monde dans notre pauvre ville, et tous sont aidé par les services sociaux en plus, double bénéfice donc!

Écrit par : dominique degoumois | 30/01/2018

Les commentaires sont fermés.