29/06/2015

Le nouveau deal des Pâquis

Samedi sous le cagnard, deux amies sortent d'un restaurant de la rue de Berne, ravies d'avoir si bien mangé.

En se dirigeant vers leur voiture parquée un peu plus loin au niveau de la Traverse, un jeune homme d'origine européenne, la trentaine, élégamment vêtu d'un polo Ralph Lauren et d'un jeans, s'approche, sourire aux lèvres, l'air décontracté, affublé de deux sacs à commissions bien remplis, un dans chaque main.

-Bonjour Mesdames!  J'ai quelque chose à vous proposer, c'est de la super qualité, pas cher,  seulement CHF 1.- pièce.  

 Les dames s'imaginent encore un revendeur de produits illicites, mais quel produit peut bien exister sur ce marché-là pour seulement 1 fr  se demandent-elles ?

 Et il continue à vanter la marchandise;  c'est du tout bon, hyper parfumé, produit local, 100% bio.  La meilleure qualité sur le marché! précise-t-il.

 Et tout en parlant, il se penche et extrait un fromage d'un des sacs. Du fromage suisse ! dit-il fier en exhibant sous leur nez une tomme vaudoise, puis du Gruyère, du brie, et autres fromages à pâte molle.

Un dealer de fromage 100 % bio, vendu sous un soleil à 26°, elles auraient tout imaginé, sauf cela. Elles déclinent l'offre et le voient s'éloigner avec ses fromages laissant une traînée embaumant l'air du parfum subtil d'un fromage déjà un peu suant.

 

 Merci à Aline  de m'avoir raconté son anecdote.

 

 

 

Commentaires

Excellent !

Écrit par : Pierre JENNI | 29/06/2015

Les commentaires sont fermés.