21/09/2012

Pour le respect des droits des enfants tibétains

get_attachment-1.php.jpegPalais Wilson - 3ème manifestation de la 2ème année d’une campagne de 2 ans organisée par la Communauté Tibétaine de Suisse et du Liechtenstein : Les Nations Unies doivent envoyer une commission d’enquête indépendante au Tibet maintenant ! 

Les Tibétains des sections Rapperswil-Jona/Uznach-Wattwil et leurs sympathisants réclament le « respect des Droits des enfants Tibétains » et rappellent à la communauté internationale le risque avéré de la disparition immédiate du langage et de la culture tibétaine occasionné par des plans chinois mis en œuvre actuellement pour une nouvelle politique sur le langage dans les écoles ainsi que par la mise en œuvre de mesure de répression suite aux récentes immolations qui touchent indirectement les écoles tibétaines. Les détentions arbitraires ainsi que la torture restent largement et systématiquement utilisés dans la politique de répression chinoise allant même jusqu’à être exercés envers des enfants, ce qui est encore pire.

get_attachment-2.php.jpegLes plans des autorités gouvernementales d’imposer le Chinois Mandarin comme langue principale dans l’enseignement dans les écoles tibétaines d’ici 2015 demeurent une des plus grandes menaces pour la culture tibétaine. Tous les cours et les manuels devront être en Chinois d’ici 2015 à l’exception des cours de Tibétain et d’Anglais. Ceci ne rabaissera pas seulement le Tibétain à une langue de 2ème catégorie en un temps record mais sera une menace majeure pour l’identité culturelle des enfants tibétains.

Tous ces plans ainsi que la réalité actuelle de l’enseignement représentent une violation flagrante de l’Article 37 de la Constitution de la République Populaire de Chine sur l’Autonomie Régionale des Nationalités qui demande que les minorités nationales utilisent leur propre langue comme moyen d’éducation. Dans les faits, les dirigeants chinois ont toujours eu comme but de détruire la langue et la culture Tibétaine et de la remplacer par le chinois afin d’avoir le contrôle total sur le Tibet. C’est pourquoi, dans toutes les régions tibétaines et à tous les niveaux de l’enseignement, le Tibétain est peu à peu remplacé par le Chinois.

get_attachment.php.jpegLe manque d’accès à une éducation adéquate et la discrimination culturelle ont conduit de nombreux parents à envoyer leurs enfants à l’étranger en risquant leur vie dans la traversée de l’Himalaya. Les mesures de répression des autorités, à la suite des nombreuses immolations, touchent également les écoles Tibétaines. Au mois d’avril dernier, une école privée Tibétaine à Kardze, enseignant la langue et la culture Tibétaine, a été fermée et le Doyen et un professeur d’Anglais arrêtés. Au mois de juin, trois enseignants à Rebkong ont été retirés d’une école locale sur des allégations de participation à la vague de protestations après l’annonce de la nouvelle politique sur la langue officielle. Les Autorités n’ont pas hésité à arrêter également des mineurs pour des raisons de désaccord politique et à leur faire subir les mêmes traitements cruels qu’aux adultes.



Nous demandons aux Nations Unies de soutenir nos revendications :

-         de cesser immédiatement la mise en œuvre des plans visant à imposer le Chinois Mandarin dans les écoles Tibétaines.

-         de cesser immédiatement les mesures de répression dans les écoles Tibétaines et de libérer tous les enseignants ainsi que les étudiants emprisonnés.

-         de remettre à l’ordre du jour la question Tibétaine en se basant sur les résolutions de 1959, 1961 et 1965 et de faire des efforts afin de faire appliquer l’essence même de ces résolutions.

-         d’envoyer une mission d’enquête indépendante et libre de mouvement au Tibet.

Contact : Mr. Karma Gongyue 079 944 39 84

 

get_attachment-3.php.jpeg

 

 

Un grand merci pour ces photos  à Bruno Toffano, la suite des photos  sur son blog Tribune de Genève

http://aphroditepixart.blog.tdg.ch/

 

Pour découvrir mon site  http://www.djemaachraiti.ch

 

Commentaires

Chers Djemaa et Bruno
Merci infiniment pour les photos et le texte.
Bonne journée et salutations chaleureuses
Pasang

Écrit par : pasang memmishofer | 26/09/2012

Cher Pasang Memmishofer, j'espère que notre humble contribution aidera à soulager vos souffrances, celles d'un peuple noyées dans un silence coupable de la part de la communauté internationale. Je me souviens que mon jeune frère- paix à son âme- finançait les études d'un moine tibétain. Pourvu que ceci lui ait servi à défendre sa dignité et sa liberté gravement mises en danger, aujourd'hui.

Écrit par : djemâa | 26/09/2012

Les commentaires sont fermés.