22/03/2012

- Mihai Eminescu réinventé aux Pâquis

418092_369392246425530_100000642747050_1164144_213489683_n.jpgL'Association universitaire Eminescu avec à sa présidence,  Chiril Tiscic,  a  eu l'excellente initiative  de réunir,  le samedi 17 mars,  à l'atelier d'art de la rue du Môle, un panel d'intervenants pour nous présenter un grand poète roumain, né dans la principauté de  Moldavie,  sous le titre de « Eminescu Réinventé « .

Sorina Sandu a présente un essai intitulé  »A la recherche d'Eminescu »,  elle nous invite à  méditer  une autre manière d'aborder l'œuvre  du poète national roumain.  Ainsi, elle nous propose de sortir de l'espace des poésies et de faire un effort afin de découvrir le poète dans la partie de son œuvre qui reste encore dans l' ombre : le journalisme, la correspondance, les essais.

Sorina Sandu dit que, en lisant « Les écritures essentielles » elle a découvert un autre Eminescu, la révélation du texte lui offrant l'enthousiasme nécessaire pour approfondir l'œuvre du poète. Elle tente de déconstruire l'image d'Eminescu, poète amoureux, la tête dans les nuages, dont les critiques ne cessent pas d'en parler.

S'approcher d'Eminescu, c'est oublier un peu ses créations trop connues et découvrir les plus profondes. Il faut descendre Eminescu de son piédestal imposé. S'approcher de ce créateur c'est aussi avoir la conscience que lui, le génie roumain, est notre contemporain

 

Le romancier Oleg Garaz , né le 5 janvier 1964  à Soroca, en Moldavie, a parlé de son roman d'aventure   « Territoria ».  Egalement enseignant, il a suivi ses études de musicologie  au Conservatoire de Chisinau et ensuite au Conservatoire National de Cluj, en Roumanie, où il est devenu enseignant en musicologie. Il prépare sa thèse de doctorat à Genève, ville  qu'il a spécialement choisie pour sa dimension humaine.

(sur la photo Sorina Sandu et Oleg Garaz, à droite)

 

556596_343521455699759_1348.jpgChantal Doupeux a présenté le projet de son guide.  Chantal Doupeux est une  journaliste,  humaniste  qui s'est mis en tête de nous introduire la République de Moldavie,  à travers la création  d'un guide sur cette région encore méconnue  et intitulée :  « Guide sur le Patrimoine Historique et Culturel de la République de Moldavie ». Chantal n'hésite pas à souligner les similitudes entre l'Auvergne;  la région de son enfance et la Moldavie qui ont des traits communs en tant que  régions rurales qui rencontrent les mêmes difficultés;  des ressemblances entre  ces gens qui les habitent. Un projet ambitieux, avec  encore peu de financement,  voire  pas du tout . Des documents rares et pas traduits. Qu'importe, elle ne renonce pas .  Elle souhaite nous faire partager  une passion toute particulière et qui la motive pour la  culture des Cucuténi-Tripylie, société matriarcale et pacifiste qui pendant 4 millénaires, sur un territoire qui s'étendait de la Roumanie à l'Ukraine, soit 35 000 km² a laissé de nombreux vestiges. Elle court les donateurs et ne désespère pas de les trouver.

L'Europe s'ouvre et on connaît encore si mal ces pays européens.  Des confusions immenses continuent à être entretenues  entre Rroms et Roumains. Les Rroms issus de l'Inde se sont disséminés d'abord dans toute l'Europe dès le XV ème siècle et dans le reste du monde par la suite  , ce qui signifie que l'on trouve des Rroms en Colombie et qui n'ont rien à voir avec la Roumanie. Rrom signifie "Homme libre, être humain" et désigne l'ensemble de la population issue de cette veine indienne et qui constituera des sous-groupes variés avec pour langue commune le Rromani et non pas le Roumain . http://roms.blog.tdg.ch/archive/2008/09/24/le-rromani-soe...

 

Ce fut une belle occasion de créer des ponts entre les cultures. Souligner l'universalité et l'intemporalité de la poésie.

Votre servante est intervenue avec un poème dédié au grand poète.  A la lecture des poèmes de Mihai Eminescu que j'ai découverts grâce à cette  soirée,  organisée par l'Association et  à laquelle Chantal Doupeux m'a invitée, j'ai été aussitôt subjuguée par le chant universel du poète. A mon tour, j'ai voulu montrer qu'on peut répondre à ce langage solaire par un doux murmure  d'étoiles. Que la poésie construit un pont entre les êtres qui peuvent communiquer par cette construction stellaire qui unit les âmes sensibles et forme un arc-en-ciel au-dessus des humains à qui il suffira de relever la tête pour écouter le chant astral et se plonger dans l'exquise beauté  des coeurs ardents.

 

Rediffusion du cénacle littéraire sur la chaîne moldave

 

si vous souhaitez accéder à mon site web http://www.djemaachraiti.ch/

Commentaires

"Des confusions immenses continuent à être entretenues entre Rroms et Roumains."

Merci de le souligner encore et encore, jusqu'à ce que cela rentre ...

Écrit par : Victor Winteregg | 23/03/2012

...et bien, comme propos discriminatoires, c'est difficile de faire mieux...
Dans un pays qui discrimine une partie de ses citoyens, comment comprendre la phrase "des confusions immenses continuent à être entretenues entre Rroms et roumains"
En gros,la phrase sous-entend "entre les Rroms(les mauvais) et Roumains (les bons). "

Écrit par : vieuxschnock | 23/03/2012

@vieuxschnock. on connaît bien vos positions sur les roms à Genève, votre interprétation abusive est bien à l'image de votre xénophobie.

Écrit par : schock | 23/03/2012

@vieuxschnock Tu connais quoi toi, sauf constamment provoquer. Moi, je ne t'insulte pas mais l'ignorance est une gangrene chez toi. Soigne toi et surtout n'insulte pas une communauté que tu ne connais pas. En fait, sauf Marine, tu nous prends la tête. Alors si ça ne te plaît pas toute cette culture et en plus une Tunisienne qui s'y intéresse, réserve toi et ne sois pas désobligeant. C'est simple de taper derrière son clavier. Moi aussi je peux te dire "casse toi pauvr" con" (tu connais tes classiques et références..)mais ce n'est pas mon style. Moi et sûrement les autres c'est : Francophonie et toi apparemment c'est franco con. Désolée mais par manque de respect je ne peux admettre ce genre de tes propos. Après tu fais ce que tu veux Jean-Marie..Allez au dodo..........

Écrit par : chantal | 31/03/2012

pour @vieuxchnock

la phrase "des confusions immenses continuent à être entretenues entre Rroms et roumains" sous-entend plutôt entre les « Roms »- qui vient d’Inde et qui ce sont installés un peu partout en Europe et les « Roumains » qui constituent la population locale de la Roumanie depuis l’antiquité, depuis l’existence de la province Dacia si ce nom vous dit quelque chose…
Pour comparaison : Les Daces, pour les Roumains d'aujourd'hui, représentent la même image que les Gaulois pour les Français.

Belle journée

Écrit par : Tatiana | 05/04/2012

Pour vieuxschnock

La phrase sous-entend plutôt entre les « Roms »- qui vient d’Inde et qui ce sont installés un peu partout en Europe et les « Roumains » qui constituent la population locale de la Roumanie depuis l’antiquité, depuis l’existence de la province Dacia si ce nom vous dit quelque chose…
Pour comparaison : Les Daces, pour les Roumains d'aujourd'hui, représentent la même image que les Gaulois pour les Français.

Belle journée

Écrit par : Tatiana | 05/04/2012

Pour vieuxschnock

La phrase sous-entend plutôt entre les « Roms »- qui vient d’Inde et qui ce sont installés un peu partout en Europe et les « Roumains » qui constituent la population locale de la Roumanie depuis l’antiquité, depuis l’existence de la province Dacia si ce nom vous dit quelque chose…
Pour comparaison : Les Daces, pour les Roumains d'aujourd'hui, représentent la même image que les Gaulois pour les Français.

Belle journée

Écrit par : Tatiana | 05/04/2012

Les commentaires sont fermés.