19/12/2010

DES ELEPHANTS SOUS HAUTE SURVEILLANCE !

 

1299519035.JPG13h- Tout en commandant, l'agneau tandoori,  les lentilles au curry accompagnés d'un nan nature et d'un chai à boire , je m'enquiers de l'affaire des éléphants sauvagement détruits du restaurant Bollywood. Souvenez-vous que le dernier pachyderme qui trônait à la Place de la Navigation avait  été démembré et décapité, dans la nuit du 1 er août 2010, quelques jours seulement après la destruction du premier.

Des éléphants qui pèsaient entre 400 et 500 kilos, ils devaient donc être nombreux, les vandales, pour à chaque fois les déplacer. Qu'à cela ne tienne, Ravinder Singh, a passé commande en Inde pour fabriquer de nouveaux pachydermes en bois. Des mois de labeur, puis le long voyage en bateau qui nous ramènera les mammifères géants dès mars-avril, saison de l'ouverture de la terrasse.

Le serveur avec une sincère tristesse - on sent toute l'incompréhension  quant à cet acte gratuit de destruction -  m'annonce qu'il y aura cette fois-ci des caméras de surveillance, une demande d'autorisation a été déposée dans ce sens.  Non pas tant pour surveiller les dealers, les prostituées, les faux joueurs d'accordéon ou les vrais voleurs, mais bien pour contrôler les éléphants afin que plus rien ne leur arrive, cette fois-ci.

Parce qu'un éléphant ça trompe énormément dans un paysage pâquisard.  Sans défense, impassible à observer le monde l'oeil mi-clos,  les oreils en évantail, on entendra le barrissement vengeur trompeter dans la nuit.

 

Les commentaires sont fermés.