22/03/2009

Nous les sauverons tous !

Dans un silence sépulcral, adieu les rires des enfants, adieu les chuchotements, adieu les bavardages dans toutes les langues, ils sont là serrés, les uns contre les autres, seuls dans cet espace déserté, isolés dans cet univers de désolation où les habitants semblent avoir été chassés et n'auraient eu que si peu de temps pour s'enfuir, ce qui expliquerait cet état de dévastation qui vous serre le coeur.   La grande maison vide de tout habitant a un je-ne-sais-quoi de fantômatique. Dans un froid glacial, à  l’heure de poltron-minet, un craquement soudain, un bruit inattendu, puis une chaleur intense qui croît de seconde en seconde, des flammes qui semblent courir, en une sarabande  endiablée, et dévorent tout sur leur passage.

Comme le destin des hommes, celui des livres est parfois tout aussi contrarié. Brûlés, censurés, autodafés, interdits de publication, les bouquins racontent aussi leur histoire et connaissent des périples de vie tout aussi intense que celle des plus grands héros.

5h30 du matin, les pompiers sont arrivés à temps pour éviter à la bibliothèque multiculturelle de l’Agora de partir en fumée. Mais les 1’000 livres,  témoins discrets sont dorénavant tout enfumés, noirs de suie. Un autre drame les guette, la pelleteuse destructrice et papivore d’Ikéa, parce la direction du magasin suédois a assez attendu, alors maintenant il faut rentabiliser le plus tôt possible.  Saccager, détruire, procéder à l’explosion de  l’ancienne aumônerie qui partira dans un nuage de poussière, huit ans d’accueil des requérants, effacés à la dynamite . Ces derniers, les premiers avant les livres ont déménagé dans le centre des requérants déboutés des Tattes.

Alors voilà, il ne nous restera plus qu’à nous pointer avec nos sacs cabas, y entasser des livres par dizaines; les aspirer, les épousseter, les "désenfumer", les nettoyer avec un chiffon humide et puis ils déménageront au Temples des Pâquis,  offerts par l’Agora à l’Association espace solidaire des Pâquis, sigle ESP  comme espoir vraisemblablement.

Ces 1'000 bouquins  feront assurément la joie des petits et des grands. Souhaitons leur d’offrir beaucoup de bonheur dans leur nouveau quartier.

 

Et si quelqu'un a envie de participer au sauvetage des livres c'est lundi matin, 23 mars  de 8h à 10h à l'Agora, rte de Vernier,  Maison de la Croisette. Il s'agit de les embarquer, de les nettoyer et de les ramener au Temple des Pâquis pour l'association Espace solidaire des Pâquis.

Pour l'opération sauvetage de la bibliothèque multiculturelle de l'Agora, vous pouvez soit envoyer un email ou téléphoner avant de vous y rendre.

tél: 076.323.62.21

Les commentaires sont fermés.