18/02/2009

DISCRETE BLOUSE BLANCHE AUX PAQUIS !

 



42-20136923.JPGOn m’a dit quelqu’un à ne pas manquer dans tes portraits, c’est le Dr. XXX, je ne peux pas encore vous donner son nom, je crois qu’il est trop modeste. Un incontournable, et l’ennui,  c’est qu’il ne veut pas  être contourné.

Sa secrétaire me répond très gentille sur un ton affectueux en me parlant de son patron: “ lorsque je lui ai parlé de votre interview, il a éclaté de rire “ comme si c’était la chose la plus improbable que celle d’être interviewé.

Et pourtant dans son quartier, on le cite, on le vante.  Celui qui se déplace, qui va à domicile, qui écoute. Le cabinet ne désemplit pas tout le monde veut s'y rendre. Si quelque chose s’organise dans le quartier, une manifestation, un évènement, il se propose volontiers comme volontaire bénévole.

Ah ! Lorsque je pense que les caisses détruisent le plus beau métier du monde, celui de médecin généraliste, pure folie. A mon avis, tout le quartier des Pâquis va défiler avec les médecins en grève pour soutenir “Leur médecin“ de quartier.


Bref, je réfléchis. … Le nez qui coule, je renifle très fort, en collant bien le thermomètre sur le radiateur, la température monte, monte, il affiche presque 40 °C et en me concentrant un tout petit peu, j’aurai même presque    des frissons…………………………………….........................

21:39 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

je suis allé en consultation hier après-midi chez lui et lui ai vivement recommandé de te rencontrer.
pierre

Écrit par : pierre losio | 19/02/2009

Les commentaires sont fermés.