24/01/2009

La classe de “rebelles” de Jean-françois Mabut !




Jolie façon de nous résumer , nous tous les blogueurs qui formons la classe de Jean-François Mabut.

10h – Nous avons fixé rendez-vous au Café des 3 Rois aux Pâquis. Manque de pot, je suis en retard, je l’appelle. Excusez-moi, j’ai écrit ma dernière note sur “Dessine-moi un Rrom”, pas vu le temps passé, j’arrive à peu près vers 10h15- 10h30. Il s'agit juste de faire connaissance.

Je fonce à vive allure, les cheveux en bataille, une jupe enfilée en catastrophe, un collant filé.
Flûte ! Pour une première rencontre, pas de bol. Pendant le trajet, je passe en revue mes interventions, deux trois coups de pied aux camarades par-ci par-là rien de bien méchant. Une note coquine chez Buchs, un clin d’oeil malicieux chez Blondensen pour Victorinox. Le professeur Mabut n’a aucune raison de me coller des mauvais points.

Il est assis au bistrot, je le reconnais immédiatement, un sympathique visage rond, une moustache, mais vraiment comme sur la photo du blog-  un petit carnet bleu devant lui – adorable, minuscule petit carnet ! Nous faisons connaissance, je me présente un peu intimidée. Nous évoquons le succès du blog de la Tribune de Genève. Il me demande quels sont mes autres projets, je lui mentionne rapidement mon essai “trou dans le CV” bientôt publié à Paris et déclare que si Jésus devait aujourd’hui se présenter pour un job, avec ses trous dans le CV, il serait juste bon pour le chômage ou l’assistance publique, et que dire des poètes, des artistes et tous les autres troueurs de CV. Il me regarde un peu surpris et consigne cela dans son petit carnet à rayures fines.

Avec une envie féroce de rire, je lui demande s’il est content de sa classe de “rebelles”, les amoureux de l’écrit, qui se jettent sur le blog juste parce qu’ils ont plein de choses à dire. Ceux qui ont dit trop haut et trop fort ! Les Victor qui se font tirer  l’oreille, les Comité Alerte qui sont formidables et qui ont fait des progrès. Mais dans l’ensemble Mabut est très content de sa classe, il la trouve fantastique, il a presque l’air ému. Evidemment, les premiers de classe, je les citerai pas…….

Je prends mon air de petit pinson égaré sur la branche, fragile volatile et lui dis que les femmes ont de la peine à résister aux méchants coups donnés par les camarades. Quelques femmes  ont tenté de poindre leur nez et ont vite disparu. Il est d’accord, mais dans l’ensemble, il est très satisfait des progrès faits par les uns et les autres .

Mince, j’ai mon interview chez un coiffeur. Monsieur Mabut, vous voulez pas qu’on continue la discussion pendant qu’on vous coupe les cheveux ? – Non merci, ça ira très bien comme ça.

Ouf ! le passage dans le bureau du prof s’est pas trop mal passé. Il range son petit carnet bleu.

Eh ! Les copains, je vous le dis on s’en sort pas trop mal……..




.

20:12 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Cool... billet très sympa, imagé, j'aime. En plus je ne savais pas que notre "prof" (pas le Schtroumpf, quoiqu'avec la couleur de la TG on pourrait s'y tromper) avait ses réunions privilégiées avec quelques un-e-s... Ais-je raté une info ou tentez-vous de nous rendre jaloux de votre statut ... privilégié... ?


Grrr...

Je blague (:o)

Écrit par : hommelibre | 24/01/2009

@hommelibre - taratata........vilain petit jaloux ! je pense pas être la chouchou du prof !!!

Écrit par : jetdo | 24/01/2009

Ouf... passke je serais très très jaloux là, passke vous imaginer les cheveux en pétard, les collants filés, la jupe de travers, pressée, essoufflée, transpirante d'émotions, ben franchement... c'est craquant...

(:o)

(hum hum... par où il faut pas passer pour en arriver là... pfff... dur dur d'être un mec... faut même faire marcher ses neurones...)

Écrit par : hommelibre | 24/01/2009

Merci ...JETDO,

en effet, de plus en plus d'associations et de mouvement se sont lancés dans l'aventure journalistique des blogs... ce qui pimente les débats et offre un large panel de choix aux lecteurs. Il faut rendre grâce à la TDG et à notre cher maître de classe : JFM...un monsieur d'une grande qualité intellectuelle et d'un profond sens humaniste... un vrai philantrope ce JFM ! ( au passage JFM...essayez donc les haricots bio espagnols..ils sont super bons et d'un faible impact écologique...lol!)
Jetdo, nous apprécions votre ton enjoué et votre humour taquin... tout cela agrémenté de sujets de société trés bien développés.
Vous mettez en avant les valeurs humanistes qui nous sont si chères et défendez fermement vos idéaux.
Merci pour le clin d'oeil. ;-)

Unissons nos force pour qu'enfin les mouvements citoyens soient reconnu, connu et obtienne la parole qui leurs et du
J'en profite pour remercier JFM qui bien souvent doit se faire "enquiquiné" pour les "vilaines fautes" de ses cancres !!!
Amicalement à tous...

Écrit par : MUR | 09/03/2009

d'ailleurs JFM gardez votre moustache...elle vous va si bien et nous rapelle tellement le grand Yann Arthus Bertrand...un autre grand passionné de l'Humain....

Écrit par : MUR | 09/03/2009

C'est bien vrai, un grand merci à Jean-François Mabut qui nous supporte tous et nous soutient, contre vents et marées.

Écrit par : jetdo | 09/03/2009

Mmmmmm ... c'est quoi cette déclaration d'amour du MUR à JFM? Après vous avoir viré, c'est l'osmose, eh dites-voir!?!? Si vous devenez les chouchous de la classe, ça va faire des jaloux!

Écrit par : Salomé | 09/03/2009

lol.....
on n'est pas les chouchous...mais plutôt les cancres...vous savez...ceux au fond de la classe , collés au radiateur...!!!mdr..!

EH oui on l'aime "notre JFM National", on devrait lui filer une médaille...!!!lol..........!¨!

Écrit par : MUR | 09/03/2009

Les commentaires sont fermés.